PAFICOT

 Le Projet d’Appui à la Filière Coton – Textile (PAFICOT), service rattaché au Ministère du Développement Rural, est un projet multinational initié par les quatre pays qui ont lancé l’Initiative Sectorielle sur le Coton (ISC) : le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Tchad. Il est soutenu financièrement par la Banque Africaine de Développement (BAD). Son objectif sectoriel est de contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural. L’objectif spécifique est de contribuer à la sécurisation et à l’accroissement des revenus des acteurs de la filière par l’amélioration de la productivité du sous-secteur coton de manière durable.

Les principales composantes du projet sont :

  1. Amélioration de la production et de la productivité ;
  2. Appui à la commercialisation et à la transformation ;
  3. Renforcement des capacités ;
  4. Coordination et gestion du projet.  

Dans le cadre des activités de renforcement des capacités des Organisations  Professionnelles, le PAFICOT/Mali a signé un protocole d’accord avec l’IPC pour la collecte, le traitement et la diffusion des données de base de la zone cotonnière. Pour ce faire, le PAFICOT a financé, au profit de l’IPC, l'acquisition d'un site web, des équipements en Système d’Information Géographique (SIG), le renforcement des capacités de négociation de l’IPC, la formation du personnel affecté à l’animation du site web et la gestion de la base de données et enfin mis à disposition de l’IPC des provisions budgétaires pour la collecte de données de base.  

Partenariat PAFICOT/DNA (artisanat)

L’appui à la transformation artisanale du coton par le PAFICOT a été matérialisé par la signature d’un protocole d’accord avec la Direction Nationale de l’Artisanat pour la promotion du  tissage, la filature et  la teinture dans les quatre Filiales cotonnières du Mali : Filiale Ouest, Filiale Centre, Filiale Nord Est, Filiale Sud et la zone OHVN.

Le centre national d’appui à la transformation artisanale, construit et équipé par le PAFICOT dans le village artisanal de Ségou, est un centre de ressource en filature, tissage, teinture chimique, bogolan, coupe et couture. Il servira pour la production,  la formation, la vulgarisation des techniques, la commercialisation et comme lieu de rencontres et d’échanges du réseau national de la transformation artisanale du coton des zones CMDT et OHVN.

Le PAFICOT à travers la Direction Nationale de l’Artisanat a formé 135 leaders femmes et jeunes (16 hommes) en technologies de transformation artisanale, leadership et comptabilité. Il a également formé 2 222 artisans en techniques de transformation artisanale du coton :

  • Filature : 1 413 femmes et 16 hommes ;
  • Tissage : 83 femmes et 29 hommes ;
  • Teinture/bogolan : 620 femmes et 61 hommes.

Le PAFICOT à équipé 4 centres de formation (Ségou, Koutiala, Sikasso et Kita) et 27 associations  et coopératives des localités Kita, Toukoto, Djidian, Badinko, Narena, Deguela, Niéna, Koumantou, Kébila, Kolondièba , Fakola, Finkolo Ganadougou, Koutiala, M’Pêssoba, Kignan, Zebala, Dogoni, Kabarasso, Kouri , Ségou, Sékoro , Baraoueli, Siero Cissela, Bla, San. Il s’agit d’équipements de filatures : cardes à main, rouets, quenouilles ; de tissage avec différents types de  métiers à tisser de grands diamètres, de teintures et bogolan : bassines, balances, matériels de protections, etc…

 
  • Dernières Actualités

    CIKELA DU 24 Août 2008

    Bulletin mensuel d’information de l’APCAM, N°24, Août 2008 plus

    13 JUILLET 2010

    A l’issue d’une assemblée élective de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM) tenue... plus

  • Bakary Togola

     Bakary TOGOLA, un paysan modèle au Mali pour les générations futures

    Servir d’exemple, est la meilleure façon de servir son pays. Au Mali l’actuel Président de l’APCAM est un exemple palpable qui mérite la plus grande considération. En effet, les activités agricoles menées par Monsieur Bakary Togola ne cessent de séduire. C’est pourquoi le rang et le prestige de ceux qui exercent le noble métier d’agriculteur, augmentent tous les jours. plus

  • IPC en images

     Visualisez les activités de l'IPC en images plus