=L’assemblée générale de l’IPC=
Écrit par Administrator
Lundi, 24 Mars 2014 16:34
PDF Imprimer Envoyer

                                       =L'assemblée générale de l'IPC=
Tenue le 11 décembre 2013 dans la salle de réunion de l'interprofession du Mali sous la Présidence de Monsieur Bakary TOGOLA Président de l'interprofession.

L'ordre du jour a porté sur :

Evolution de la campagne agricole 2013/2014;
Le point de la préparation de la campagne de commercialisation2013/2014;
Les dispositions prises par la cmdt (évacuation, égrenage, le paiement du coton graine entre autres);
Les dispositions) prises par l'unscpc (organisation des marchés, mise en place des équipes villageoises entre autres) ;
Le plan de campagne 2014/2015
De l'analyse de ces points Il ressort que la campagne 2012/2013 s'est déroulé dans un climat socio économique apaisé avec comme faits marquants :
- Le maintien du prix du coton aux producteurs au même niveau que la campagne précédente ( 255FCFA / KG de coton 1er choix);
- Le maintien de la subvention par l'état du prix des engrais coton et maïs;
- Le paiement à temps d'un complément de prix de 20 Fcfa aux producteurs au titre de la campagne 2011/2012;
- Le paiement intégral des recettes coton aux producteurs au 30 avril 2013.
Il faut noter que le niveau de réalisation en superficie est de 512 436 ha pour le coton dont 19384 ha pour la zone OHVN.367 963 pour le maïs ; 371 707 ha pour le mil et 549 375 ha pour le sorgho. Pour une production de coton graine en 2012/2013 de 449 646 tonnes dont 12 361 en zone OHVN. Cette production est en légère hausse par rapport à 2011/2012 (+0.97%), qui se chiffrait à 445 314 tonnes dont 14 200 tonnes en zone OHVN. La Production de coton bio- équitable s élève à 1 464 tonnes et équitable à 14 768 tonnes ; Quant à la production des céréales sèches, elle a été estimée à 1 774 00 tonnes dont 837 000 en
Maïs. Cette production a permis de couvrir largement les besoins céréaliers des populations de la zone CMDT.
S'agissant de la campagne en cours 2013/2014
Il faut remarquer que les conditions climatiques ont été défavorables pendant cette campagne avec des pluies faibles, irrégulières et très mal reparties dans le temps et dans l'espace. Les exploitations cotonnières et les superficies emblavées ont régressé respectivement de 2,3 et 6,7 % par rapport aux réalisation de 2012/2013. La superficie moyenne par exploitation est de 2,86 ha contre 3,01 ha en 2012/2013 et 2,84 en 2011/2012. Ainsi la production attendu est des 423 700 tonnes CMDT et 12 900 OHVN : 436 600 tonnes pour la production nationale pour les coton de niche leur quantité ont baissé allant pour le coton équitable : 13 930 tonnes contre 675 pour le coton bio équitable.

Le plan de campagne 2014/2015 prévoit une superficie de coton : 549 300 tonnes le rendement prévisionnel est de 1 094kg /ha une production de 624 000 tonnes.

La réunion autonome de l'UNSCPC et des syndicats après analyse des documents de la CMDT et de l'OHVN, les recommandations et les points à éclaircir suivants ont été dégagés:


1- Dans le cadre de la baisse continuelle des rendements, les producteurs recommandent :
• l'analyse de la fertilité des sols (la carte de fertilité, formulation de types d'engrais suivant les zones) ;
• l'augmentation de la dose d'engrais coton vulgarisée en raison de 1 sac d'urée et de 4 sacs de complexe coton à l'hectare;
• l'augmentation de la quantité des intrants céréales conformément aux superficies retenues dans les plans de campagne;
• l'introduction de variétés plus productives et du coton BT;

2- Donner l'information retour aux producteurs après arrêt de la dernière version du plan de campagne avant le démarrage de la campagne hivernale.

3- Donner la formation et l'information aux producteurs sur les bonnes pratiques du traitement sur seuil;

4- Impliquer les producteurs dans la gestion des intrants agricoles de la base jusqu'au niveau filiales en les permettant la vérification des réceptions et des stocks d'intrants dans les magasins CMDT/OHVN;

5- Prendre des dispositions pour assurer le paiement des producteurs à temps, le paiement du coton doit être fait au plus tard un mois après l'évacuation;

6- Eviter la sortie des véhicules à vide au moment de l'évacuation du coton graine;

7- Contrôler l'état des véhicules CMDT/OHVN et privés avant l'évacuation du coton afin de minimiser les incendies dans les silos;

8- Améliorer la performance des usines pour l'amélioration continue de la qualité du coton;

9- Poursuivre les réflexions sur l'organisation de la filière Maïs dans la zone cotonnière;

10- Poursuivre les négociations conjointes CMDT /UNSCPC avec Famab pour l'obtention de l'aliment bétail pour les bœufs de labour des producteurs ;

11- Assurer la vente du coton bio équitable et coton équitable à leur juste valeur;

12- Fournir la situation de remboursement des dettes internes dans le document;

13- Donner des explications sur la baisse de rendement du coton dans le secteur de Yangasso 621 kg/ha.

Mise à jour le Lundi, 24 Mars 2014 16:41
 

  • Dernières Actualités

    CIKELA DU 24 Août 2008

    Bulletin mensuel d’information de l’APCAM, N°24, Août 2008 plus

    13 JUILLET 2010

    A l’issue d’une assemblée élective de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM) tenue... plus

  • Bakary Togola

     Bakary TOGOLA, un paysan modèle au Mali pour les générations futures

    Servir d’exemple, est la meilleure façon de servir son pays. Au Mali l’actuel Président de l’APCAM est un exemple palpable qui mérite la plus grande considération. En effet, les activités agricoles menées par Monsieur Bakary Togola ne cessent de séduire. C’est pourquoi le rang et le prestige de ceux qui exercent le noble métier d’agriculteur, augmentent tous les jours. plus

  • IPC en images

     Visualisez les activités de l'IPC en images plus